La gazette #BlueHats est une lettre d'information bimestrielle sur le logiciel libre dans, par et pour l'administration publique. Cette gazette est la contribution de la DINUM au mouvement des #BlueHats, les hackers d'intérêt général.

Vous pouvez vous y inscrire depuis ce lien, lire les gazettes précédentes et proposer des contenus pour les prochaines éditions.

Bel été à toutes et tous, et bonne lecture !

Lancement des ateliers #BlueHats

La communauté d'agents publics fédérée autour du Socle Interministériel de Logiciels Libres se mobilise pour faire connaître les logiciels libres utilisées dans l'administration - et au-delà !

Les ateliers #BlueHats auront lieu un vendredi sur deux de 11h à 12h30 en visioconférence : retrouvez le programme sur cette page.

Le premier atelier aura lieu le vendredi 17 juillet portera sur le logiciel libre Matomo et sera animé par Ronan Chardonneau, formateur Matomo.

>> Les ateliers #BlueHats sont ouverts à tout agent public souhaitant partager ses connaissances : n'hésitez pas à nous contacter pour nous proposer une intervention !

Focus sur Piaf: Pour des IA francophones

Témoignage de Guillaume Lancrenon, travaillant avec Etalab sur PIAF.

Quel est le besoin ?

Le recours à l’intelligence artificielle au sein de l’action publique est souvent identifié comme une opportunité pour interroger des textes documentaires et réaliser des outils de questions/réponses automatiques à destination des usagers. Interroger le code du travail en langage naturel, mettre à disposition un agent conversationnel pour un service donné, développer des moteurs de recherche performants, améliorer la gestion des connaissances, autant d’activités qui nécessitent de disposer de corpus de données d’entraînement de qualité afin de développer des algorithmes de questions/réponses. Aujourd’hui, il n’existe pas de jeu de données d’entraînement francophone ouvert qui permettrait d’entraîner et évaluer ces modèles.

Quelle est notre ambition ?

C’est de construire un jeu de données francophones pour l’IA de manière ouverte et collaborative, pour amener une richesse syntaxique que le micro-travail (habituellement utilisé pour la création de ces jeux de données) ne permet pas d’obtenir. L’annotation d’articles étant une tâche importante dans l’IA, nous avons choisi d’en faire un projet participatif et pédagogique. Citoyens, associations, chercheurs et agents publics sont invités à y contribuer selon deux formats : des sessions d'annotation pour constituer la base de données d'évaluation, et une campagne grand public pour les données d'entraînement ! 

Où en sommes-nous ?

Nous avons développé une plateforme d’annotation sous licence libre (en ligne ici) basée sur un protocole scientifique inspiré du projet anglophone SQuAD, afin d’annoter des extraits d'articles de Wikipédia en français. Plus de 500 personnes ont aujourd’hui écrit des questions et des réponses sur notre plateforme, que nous avons ensuite publié sur data.gouv.fr de façon à ce que la recherche, les administrations, les citoyens etc… puissent les utiliser afin d’entrainer leurs modèles. 7500 questions, c’est la taille de notre jeu de données aujourd’hui. Nous avons besoin de vous pour continuer a le faire grandir, car notre objectif est d’atteindre les 25 000 à la fin de l’année. N’hésitez pas à contribuer !

De notre côté, nous commençons le développement de modèles pré-entraînés, et d’outils pré-conçus pour simplifier la recherche par « question-réponse » au sein de corpus de textes. Une collaboration avec l’outil open source Haystack de deepest.ai est envisagée. Toute aide sur le sujet sera la bienvenue !

Retour sur l’Assemblée Générale 2020 de l’ADULLACT

L’Assemblée Générale de l’ADULLACT s’est tenue le jeudi 25 juin en visio-conférence (avec BigBlueButton), une première dans l’histoire de l’association. Plus de 70 participants étaient présents. En premier lieu, l’assemblée a voté la prolongation du mandat du CA de 1 an en raison du report des élections municipales. La prochaine AG se tiendra en présentiel à Montpellier, durant le Congrès ADULLACT qui été repoussé à juin 2021 en raison de la situation sanitaire.

L’Assemblée Générale a permis de faire le point sur tous les projets en cours, tels que l’édition 2020 du label Territoire Numérique Libre, la mise en service de l’application citoyenne DirectMairie, l’ajout d’une cartographie des métiers sur le Comptoir du Libre, et l’avancement du service demarches-simplifiees, en collaboration avec les développeurs de la DINUM.

Bastien Guerry (Etalab) était présent pour présenter la convention signée entre l’ADULLACT et la DINUM, et détailler ainsi les nouveaux axes de soutien : DCANT, SILL, catalogue LABEL, programme BETA, accessibilité, etc. Enfin, l’agglomération de Pau a présenté le projet IDQuart, un projet de participation citoyenne que Pau souhaite partager sous licence libre. Un Groupe de Travail Collaboratif va être lancé à la rentrée avec les collectivités intéressées. N’hésitez pas à vous faire connaître de l’ADULLACT pour plus d’informations.

>> Contact : contact@adullact.org

Obtenez ou renouvelez votre label « Territoire Numérique Libre »

Depuis 2016, l’association ADULLACT et ses partenaires organisent l’attribution du label Territoire Numérique Libre pour encourager et récompenser les initiatives en faveur des usages numériques libres et ouverts dans les collectivités territoriales. Le label comporte cinq niveaux, destinés à évaluer et accompagner les progrès des candidats. L'an dernier, un label de niveau 5 a été pour la première fois attribué à la ville de Nancy, récompensant ainsi la stratégie déployée en matière de logiciel libre et d'ouverture des données publiques. Les candidatures pour l’édition 2020 sont ouvertes jusqu’au 15 octobre à minuit. 

>> En savoir plus : https://territoire-numerique-libre.org/edition-2020/ 

>> Contact : label@territoire-numerique-libre.org

Le Comptoir du Libre présente sa cartographie des métiers

Le Comptoir du Libre est une plateforme de référencement des logiciels libres utiles aux missions de service public. Elle permet de découvrir de nouveaux logiciels libres, les collectivités utilisatrices et les prestataires proposant des services associés à ces solutions (formation, maintenance, etc.). La plateforme est interconnectée avec le catalogue en ligne du SILL. Désormais, elle dispose d'une cartographie des métiers pour faciliter les recherches sur le site. Cette cartographie a été co-construite avec des collectivités utilisatrices et a vocation a représenter le plus simplement possible les différents métiers représentés. Vous pouvez contribuer à cette cartographie en vous inscrivant pour déclarer et commenter les logiciels libres que vous utilisez.

>> En savoir plus :  https://comptoir-du-libre.org/fr/cartographie/

Du nouveau dans le Socle Interministériel de Logiciels Libres

Depuis la parution du SILL 2020, de nouveaux logiciels ont été ajoutés au Socle Interministériel de Logiciels Libres - voici la liste : Color Contrast Analyser, Démarches simplifiées, FusionDirectory, JOSM, Moodle, Open EDX, Pentaho CE, Esup-Pod, SPIP, Tracim, Xwiki, Pycharm CE, Chamilo.

>> Vous êtes agent public d'une administration et souhaitez être référent pour un logiciel libre que vous utilisez ? Contactez-nous !

De nouvelles ouvertures de codes sources

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique ouvre son premier code source : https://gitlab.com/hatvp-open

Diffusion en Open Source de la chaine de traitement d'images satellites du Pôle Satellitaire du Cerema

Etalab propose un outil open source de pseudonymisation

Etalab met à disposition une solution de captcha® pour le système de gestion de contenu TYPO3.

Cette solution, écrite en Javascript et PHP, initialement développée par la société Artifica, met l'accent sur l'accessibilité. Elle est librement adaptable à d'autres outils.

>> Vous pouvez suivre l'ajout de nouveaux codes sources en suivant le flux RSS disponible depuis la plateforme code.etalab.gouv.fr.

Des nouvelles de l'Europe

Du côté de l'observatoire de l'open source de la Commission européenne

Les eurodéputés votent un amendement en faveur du logiciel libre au Parlement

Revue de presse

En France

Ailleurs